Isolation : 5 étapes pour optimiser l’isolation des murs intérieurs

565

Au fil des années, la chaleur peut diminuer qu’il est nécessaire de trouver une solution pour isoler les murs, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur. Normalement, c’est un processus qui exige les services d’un professionnel par rapport aux nombreuses étapes. Dans le cas contraire, il se peut que la facture énergétique augmente. Mais alors, quelles sont les différentes étapes pour optimiser l’isolation des murs intérieurs ? Découvrons ces phases à l’aide de cet article.

Étapes I : Réaliser un bilan

Avant d’entamer les démarches, l’idéal est de faire appel à un professionnel pour qu’il puisse réaliser un bilan. De plus que cette première étape comprend plusieurs points :

A lire en complément : Les étapes d’une demande de prime certificat d’économie d’énergie

  • Le déplacement sur les lieux ;
  • L’évaluation des murs intérieurs ;
  • Les conseils pour le type d’isolation adapté.

Après, il donne toutes les informations utiles pour les matériaux. À l’aide des outils, le professionnel se charge de réaliser le bilan thermique en utilisant des caméras afin de détecter où mettre les ponts. Ces derniers vont indiquer les endroits où il y a plus de courant d’air. D’ailleurs, il arrive que des problèmes d’humidité soient la cause de ce changement. Si vous ne savez pas quelle entreprise contacter, transformez votre confort thermique grâce à Pierre peinture.

Étape II : Préparer les murs intérieurs

Après avoir obtenu tous les renseignements, il faut procéder à la deuxième étape, c’est-à-dire la préparation du terrain. Cependant, il faut d’abord s’assurer sur des détails importants comme l’aération, le traitement des murs et la prévention de buée.

A lire également : Quel est le logiciel d'architecture le plus utilisé?

En ce qui concerne l’aération, c’est au professionnel de vous accompagner tout au long du processus. Il va s’assurer que votre maison soit bien aérée avant de passer à l’étape suivante. 

En parlant du traitement, il faut voir si les murs sont favorables à une isolation ou non, car les murs humides ne peuvent être isolés. Dans ce cas, le professionnel procède à des techniques pour les sécher.

Pour la prévention de buée, la solution est d’espacer le mur et l’isolant. Aussi, le nettoyage est nécessaire pour que l’isolant adhère efficacement. Cette dernière étape va optimiser la réduction de votre consommation en énergie. 

Étape III : Établir la structure de l’isolation

Traditionnellement, on isole un mur intérieur par un doublage, ce qui exige une structure. En fait, cette dernière est la base qui va accueillir l’isolation sur le mur. Toutefois, elle doit être positionnée verticalement, dont la réalisation est souvent, en métal ou en bois. 

Étape IV : Choisir et appliquer l’isolant

Il faut savoir que les isolants sont nombreux, c’est pourquoi vous devez choisir entre la laine minérale, la laine de verre, le polystyrène extrudé et le polystyrène expansé.

Étape V : Mettre en place une plaquette de parement

Après l’application, il faut penser à installer une plaquette de parement pour cacher le système d’isolation au regard des visiteurs. La plupart utilisent celle en plâtre alors que certains préfèrent la plaquette de parement en bois. Bien sûr, vous avez le droit de mener une enquête auprès d’un professionnel avant la prise de décision. Après, le choix dépend du décor intérieur et extérieur. Ce sera une manière d’apporter une touche personnalisée pour obtenir un résultat parfait.