Tout savoir sur la pompe a chaleur air/eau

99

Mal adapté, vétuste ou défectueux, le système de chauffage d’un logement peut être responsable d’une hausse des dépenses en énergie, mais également d’un inconfort pour les habitants (gros écarts de température entre les pièces, difficultés à chauffer de grandes surfaces…). Pour remédier à cela, plusieurs solutions sont possibles, à commencer par l’installation d’une pompe à chaleur air/eau. En effet, ce dispositif comporte de nombreux avantages et permet d’améliorer considérablement les performances énergétiques de son logement tout en réduisant ses factures d’énergie. Mais comment fonctionne-t-elle ? Quels sont les différents modèles ? Quel budget prévoir pour son installation ? Voici quelques éléments de réponse.  

 

Lire également : Les dernières tendances de design d'intérieur pour embellir votre maison

Pompe à chaleur air/eau : comprendre son fonctionnement

Une pompe à chaleur air/eau, appelée également PAC air/eau est, par définition, un mode de chauffage dont l’énergie principale est puisée dans l’air extérieur pour produire, par la suite, de la chaleur. On parle alors d’un système aérothermique. En fonction des modèles, elle peut par ailleurs être utilisée pour climatiser un logement ou produire de l’eau chaude.

A découvrir également : Quelle marque choisir pour un four encastrable ?

Avant de faire installer un chauffage par pompe à chaleur air/eau, il est cependant nécessaire d’en comprendre son fonctionnement. Celui-ci peut être résumé en quatre étapes distinctes :

  • Les calories présentes dans l’air extérieur sont prélevées et sont transférées, grâce à un évaporateur, au fluide frigorigène. Ce dernier est responsable du transport de la chaleur.
  • La température des calories va ensuite être augmentée grâce à un compresseur
  • Par la suite, les calories sont transférées dans le système de chauffage central du logement (radiateurs, plancher chauffant) par le biais d’un échangeur thermique
  • Enfin, un détenteur agit pour baisser la pression et permettre au fluide frigorifique de retrouver son état initial

À savoir qu’en cas de températures très basses, la pompe à chaleur continue de fonctionner efficacement grâce à un appoint électrique. Néanmoins, dans certaines situations, notamment en montagne, il peut être judicieux de compléter son installation avec une chaudière par exemple pour garder un confort optimal au sein de son logement, sans pour autant engendrer des dépenses énergétiques supplémentaires.

 

Les différents modèles de PAC air/eau

Plusieurs modèles de pompe à chaleur air/eau sont disponibles sur le marché :

  • La PAC mono split (ou monobloc) : l’intégralité du dispositif est placée à l’extérieur du logement. Elle est ainsi particulièrement adaptée pour les habitations avec une petite superficie.
  • La PAC multi-split (ou bibloc) : elle se compose de deux unités. L’une est placée à l’extérieur et l’autre à l’intérieur de l’habitation. Cela permet notamment d’éviter que l’eau du chauffage ne gel, problématique pouvant subvenir avec une pompe à chaleur monobloc.  

Outre le système d’installation, les modèles de PAC air/eau peuvent également différer selon leurs fonctionnalités. Par exemple, certaines pompes, en plus de fournir de la chaleur, sont par ailleurs utilisées pour obtenir de l’eau chaude. Par le biais d’un échangeur thermique, une partie de la chaleur produite est directement transférée dans le ballon d’eau chaude. Enfin, la pompe à chaleur réversible permet de rafraîchir les pièces, notamment en été.

Installation d’une pompe à chaleur air/ eau : avantages et inconvénients

L’utilisation d’une pompe à chaleur air/eau comporte de nombreux avantages, mais également quelques inconvénients. Avant de procéder à son installation, il est nécessaire de prendre connaissance de toutes ces informations.

Les avantages de ce dispositif

Dans un premier temps, la PAC air/eau permet de réduire sa consommation énergétique et ainsi, diminuer ses dépenses. En effet, pour chauffer les pièces, la pompe à chaleur fonctionne grâce à l’électricité. Cependant, ce système fait qu’elle produit plus d’énergie qu’elle n’en consomme. Cela se mesure notamment par le coefficient de performance (COP). Pour ce dispositif, ce dernier est égal à 3 ce qui signifie que, pour 1 kWh d’énergie consommée, 3 kWh sont produits.

Dans un second temps, la pompe à chaleur air/eau permet de limiter son impact écologique et environnemental. Les émissions de CO2 liées au fonctionnement de la PAC sont particulièrement réduites par rapport aux systèmes de chauffage à base de pétrole, de gaz ou de charbon.

Les inconvénients de ce système de chauffage

Le premier inconvénient à noter est sans aucun doute le niveau sonore de l’unité disposée à l’extérieur du logement. Afin de limiter ce désagrément, il est conseillé de vérifier, lors de l’achat, le volume de décibels émis par l’appareil. Ce détail doit orienter votre choix quant à l’endroit où l’unité va être installée (loin d’une chambre par exemple, mais également des voisins pour ne pas créer de nuisances sonores).

De plus, l’utilisation d’une pompe à chaleur demande un entretien particulier. Non seulement, il faudra veiller à nettoyer régulièrement son unité extérieure, mais un professionnel devra également contrôler l’installation tous les deux ans.

Financer l’installation de son équipement : quel budget prévoir et quelles sont les aides disponibles ? 

Afin de financer l’installation de son équipement, il est important de prévoir un certain budget. Cependant, certaines aides de l’aide peuvent vous être octroyées.

Le prix d’une PAC air/eau

Le tarif d’une pompe à chaleur air/eau peut varier de 8.000 à 18.000 euros environ, en fonction du modèle choisi, du type d’installation et des options sélectionnées. Cependant, bien qu’il s’agisse d’un gros investissement, très rapidement, vous pourrez réaliser des économies sur vos factures d’énergie.

Les aides financières disponibles pour l’installation de son équipement

Toutefois, pour financer l’installation de votre PAC, des aides liées à la rénovation énergétique et mises en place par l’État peuvent vous être octroyées. Cela est notamment le cas avec MaPrimRénov’. Cette aide est destinée à l’ensemble des propriétaires, sans condition de ressources. Le logement doit avoir été construit il y a au moins 15 ans et constituer la résidence principale du demandeur.

Fonctionnement de la pompe à chaleur air/eau : comment ça marche ?

La pompe à chaleur air/eau est un système de chauffage qui utilise les calories présentes dans l’air extérieur pour produire de la chaleur. Cette énergie ainsi récupérée est ensuite transférée vers le circuit d’eau chaude et distribuée dans le logement via des radiateurs ou un plancher chauffant.

Pour fonctionner, la PAC air/eau nécessite trois éléments principaux : un évaporateur, un compresseur et un condenseur. Lorsque l’air extérieur entre en contact avec l’évaporateur, il y cède ses calories et se transforme alors en gaz chaud. Ce dernier passe ensuite par le compresseur qui va augmenter sa température et sa pression avant qu’il ne soit envoyé vers le condenseur. C’est là que la haute température du gaz permettra de chauffer l’eau du circuit.

Le processus inverse peut aussi être mis en place pour rafraîchir son intérieur lors des périodes chaudes de l’été : on parle alors de réversibilité du système.

Ce mode opératoire permet non seulement une production économique d’énergie thermique mais aussi une réduction considérable des émissions polluantes générées normalement par les méthodes traditionnelles utilisées telles que les combustibles fossiles comme le fioul ou encore le gaz naturel.

Il faut souligner que ce fonctionnement dépend grandement des conditions climatiques environnantes : plus ces dernières sont froides, moins efficace sera la pompe à chaleur air/eau. Il faut donc envisager cette solution sous certaines conditions météorologiques.

Entretenir sa pompe à chaleur air/eau : les bonnes pratiques à adopter

Afin de garantir un fonctionnement optimal et une durée de vie maximale à sa pompe à chaleur air/eau, en cas de dysfonctionnement constaté, il ne faut pas hésiter à contacter rapidement un professionnel qualifié pour intervenir et procéder aux réparations nécessaires.

Avec une utilisation raisonnée et un entretien régulier, votre pompe à chaleur air/eau sera en mesure de vous fournir un confort thermique optimal pendant plusieurs années tout en garantissant une consommation d’énergie économique et respectueuse de l’environnement.