Jardin

Comment devenir jardinier indépendant ?

Il existe bon nombre de travaux manuels dans lesquels vous pouvez prospérer. Au nombre de ceux-ci, vous avez le jardinage. Aussi, vous pouvez tout autant devenir un jardinier indépendant. Qui est-ce et comment le devenir ? C’est à ces préoccupations que nous essayerons d’apporter des éléments de réponses dans cet article.

Qu’est-ce qu’un jardinier indépendant ?

Avant de définir ce que c’est qu’un jardinier indépendant, parlons du jardinier. Encore appelé paysagiste ou jardinier-paysagiste, le jardinier, pour faire court, est une personne physique qui s’occupe d’un jardin.  Autrement dit, c’est celui-là à qui vous pouvez confier l’entretien de votre jardin ou d’un espace vert. En effet, il est doté de connaissances et d’expériences dans l’horticulture. Ce qui lui permet de prendre convenablement soin des plantes, fleurs et fruits de jardin. C’est tout simplement un professionnel de l’environnement. De plus, il peut apporter ses services à une clientèle très variée comme les particuliers, les collectivités territoriales. Il peut aussi s’agir des clients privés d’entreprise.

A lire également : Comment garder un hibiscus à l'intérieur ?

Par ailleurs, le jardinier indépendant peut être défini comme toute personne qui a envie d’être indépendante. Mais aussi, celle-ci désire faire l’entretien du jardin pour elle-même. Autrement dit, c’est un chef d’entreprise qui travaille pour lui sur ses prestations d’entretien de jardin. Aussi, il s’affilie aux leaders du marché pour faciliter son développement.

Quelles sont les conditions pour être micro-entrepreneur paysagiste ?

Il n’est pas possible d’exercer le métier de paysagiste sous le statut de la micro-entreprise. Tout simplement parce que le paysagiste est : considéré comme un métier à caractère agricole. A ce titre, il est soumis d’office à la Mutuelle Sociale Agricole. En outre, tous les auto-entrepreneurs sont automatiquement soumis au régime de la Sécurité Sociale des indépendants. Il y a donc une incompatibilité entre ces deux régimes.

A lire en complément : Quelles fleurs vivaces à l’ombre ?

Toutefois, il est possible d’exercer l’activité de paysagiste dès lors qu’il s’agit d’une activité accessoire à une activité principale. Cette dernière a un caractère commercial, artisanal ou libéral.

Comment réellement devenir jardinier indépendant ?

Tout d’abord, vous devez penser à établir un business plan. En effet, il vous permettra de rechercher les financements adéquats pour votre activité. Ensuite, il vous faudra faire votre déclaration de début d’activité. A cet effet, prenez soin de distinguer l’activité principale (activité à caractère commerciale, etc) de celle de paysagiste. Enfin, vous pouvez effectuer la déclaration de service à la personne qui vous permettra de bénéficier de certains avantages.

Par ailleurs, vous pouvez aussi régler votre démarrage par le biais d’un guichet d’entreprises agréé ou en ligne. A ce titre, le guichet d’entreprises prendra en charge votre numéro d’entreprise, votre qualité d’assujetti à la TVA. Aussi, il s’occupera des autorisations obligatoires et votre affiliation à une caisse d’assurances sociales.